Guérir d’un cancer du poumon : témoignages, dépistage et traitement à la carte

18 octobre 2023

Le cancer du poumon est principalement provoqué par le tabac, suivi des polluants d’air comme les gaz d’échappement, l’amiante ou les hydrocarbures. Il est à l’heure actuelle à l’origine de la mort de plusieurs personnes sur terre. La question de pose alors : est-il possible de combattre complètement cette maladie ? Comment ? Par quels moyens ? Découvrez dans cet article certains témoignages ainsi que les étapes clés pour guérir d’un cancer du poumon. 

Des patients libérés du cancer de poumon

Nombreux témoignages cancer du poumon prouvent qu’il est bien possible de vaincre cette maladie incommodante. C’est notamment le cas d’un agriculteur retraité de 75 ans et d’une dame de 50 ans, racontant en intégral leur combat contre cette pathologie destructive. Ayant agi rapidement, fait preuve de patience et suivi à la lettre leur prescription thérapeutique. Ces deux patients ont  récupéré petit à petit pour enfin retrouver une pleine santé bronchiale.   

A lire aussi : Alpinisme: Conseils, techniques et astuces incontournables pour réussir vos ascensions

Comment diagnostiquer un cancer bronchique ? 

Le dépistage d’un cancer du poumon à temps est un élément clé pour entreprendre rapidement les traitements appropriés et favoriser la guérison. En effet, si le cancer du poumon est décelé à un stade moins avancé, il peut être plus facile de le soigner. Il est donc crucial de réaliser les diagnostics du cancer du poumon dès le constat de symptômes anormaux. Les examens pour dépister un cancer bronchique sont diverses 

  • le bilan d’extension par imagerie : radiographie, scanner du thorax, etc.
  • le diagnostic histologique : biopsie par fibroscopie, par ponction sous scanner ou techniques chirurgicales
  • l’analyse moléculaire : recherche des mutations sur l’ADN des cellules cancéreuses

Les résultats de ces diagnostics éclairent alors les médecins sur les prises en charges adéquates aux caractéristiques du cancer bronchique. A noter que la maladie se développe très rapidement. Les traitements devraient alors commencer au plus tard 6 semaines après le diagnostic. 

A découvrir également : Pourquoi prendre des séances de formation en soin énergétique ?

La pratique du traitement à la carte et des soins de support précoce

Le traitement à la carte propose au patient la meilleure thérapie pour lui et sa maladie. Il s’agit d’une individualisation de la stratégie thérapeutique selon le sous-type exact du cancer. Cette méthode est bien efficace parce qu’elle traite la victime selon l’état réel et personnel de sa pathologie. Les décisions peuvent alors tourner vers une thérapie ciblée orale, une immunothérapie seule ou la combinaison de chimiothérapie et d’immunothérapie. En ce qui concerne les soins de support précoce, il s’agit de l’adaptation du traitement aux symptômes du malade. Cette méthode intègre une prise en charge globale, psychologique et sociale du patient pour améliorer sa santé et son espérance de vie. 

En conclusion, guérir d’un cancer du poumon est possible tant que les prises en charges sont rapides et de bonnes qualités. Des témoignages l’attestent.  Dès lors, il est important de confier sa maladie à des spécialistes professionnels, reconnus et réputés. D’ailleurs, solliciter un second avis médical peut être une excellente option pour être sûr des traitements à entreprendre. 

Copyright 2024. Tous Droits Réservés