Quelles sont les solutions efficaces pour le genou fragile ?

À cause de la sédentarisation et du vieillissement de la population, les affections du genou sont récurrentes. Les professionnels de la médecine proposent une multitude de solutions pour permettre aux patients d’en finir avec ces maux. Quels sont les meilleurs traitements pour tourner définitivement le dos aux douleurs du genou ? Quelles sont les techniques de prévention disponibles ?

Quelles sont les fonctions du genou ? 

Avant d’aborder les traitements efficaces pour calmer les douleurs du genou, il est intéressant de faire un rappel sur les fonctions de cette articulation. Le genou est un élément qui joue un rôle prépondérant dans la locomotion. Il conditionne en grande partie la flexibilité des membres inférieurs. Le recours à un spécialiste du genou demeure la meilleure solution pour prendre soin de son articulation. 

Constitué de trois os importants qui sont la rotule, le fémur et le tibia, le genou dispose un fonctionnement assez particulier. Entre le fémur et le tibia se trouvent les ménisques. Ce sont des organes qui servent à amortir les chocs et à stabiliser l’articulation. 

La mobilité des mouvements de flexion et d’extension revient aux ligaments croisés. Enfin, l’entretien du cartilage et l’élimination des particules d’usure sont les tâches de la synoviale. Cet organe est une sorte de poche qui produit le liquide utile à ces fonctions. 

Quels sont les soins nécessaires pour un genou fragile ? 

Il existe une multitude de pathologies liées au genou. Les traitements proposés par les spécialistes varient en fonction de la cause sous-jacente à la douleur. Au titre de soins courants figurent : 

  • la prise de médicaments antalgiques ou d’anti-inflammatoires non stéroïdiens ; 
  • les injections intra-articulaires de corticoïdes ; 
  • l’application de dispositifs de repos pour immobiliser l’articulation pendant une durée déterminée ; 
  • la chirurgie (rétablissement du ménisque, réparation des ligaments, greffe du cartilage…) ;
  • la kinésithérapie, etc. 

Pour rappel, les affections qui expliquent l’état d’un genou fragile sont l’arthrose, la bursite, la tendinite, la rupture du ligament et la lésion du ménisque.  

Quelles sont les techniques de rééducation possibles ? 

Après un traitement du genou, il est courant de remarquer que les orthopédistes proposent des séances de rééducation. Si cela est possible, le patient doit prendre au plus tôt les dispositions pour commencer ces séances. La rééducation peut se faire de diverses manières comme : 

  • les exercices de flexion et d’extension de la jambe ; 
  • les activités d’étirement et de rotation ;
  • la thérapie de la chaleur et du froid qui se fait par le biais des compresses ; 
  • les massages ; 
  • la marche régulière. 

Tous ces exercices permettent à la jambe opérée de retrouver une mobilité progressive. Cela réduit les inflammations et prévient toute accumulation de sang dans une veine. 

Quelles sont les astuces pour prévenir le mal ? 

Bien que personne ne soit à l’abri des douleurs articulaires, il est intéressant de connaître les méthodes de prévention. En effet, le genou est une articulation qui doit être sollicitée de façon limitée. Quand il y a une surutilisation, le cartilage s’use rapidement et les douleurs apparaissent. 

Une activité physique menée dans les normes permet de prévenir le mal. Il convient donc d’éviter la sédentarisation pour renforcer le système musculaire développé autour du genou. À côté de tout cela, c’est indispensable d’adopter une posture adéquate, de contrôler son poids et de se chausser correctement.

Quels sont les progrès scientifiques dans le traitement du genou ? 

Les avancées scientifiques ont permis aux spécialistes de retrouver des solutions efficaces face aux cas complexes. À titre d’exemple, il y a l’arthroscopie. C’est une technique qui permet de soigner les lésions observées sur les ligaments et le cartilage. Les orthopédistes ont également recours aux traitements biologiques qui consistent à injecter du plasma riche en plaquettes par exemple. Ces techniques facilitent la régénération du cartilage en phase d’usure. 

 

De nombreuses solutions sont disponibles pour un traitement efficace d’un genou fragile. Les avancées médicinales ont donné naissance à d’autres procédés novateurs. Toutefois, il est bien de prendre quelques précautions pour prévenir les douleurs et maintenir l’articulation en pleine forme.